Fast, easy and free

Create your website now

I create my website

voie verte de la ligne caen flers 5

L'avenir de la gare de  Thury

Ecrivez à la municipalité de Thury Harcourt.

MAIRIE - Place Général de Gaulle
14220 Thury-Harcourt
T√©l : 02.31.79.72.71 ‚Äď FAX : 02.31.79.09.95
Ouverture au public :
Du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 16h00 à 17h30
Le samedi de 10h00 à 12h00

Email : mairie@thury-harcourt.fr

voyage au pays du fer

A Saint André sur Orne, mais aussi à Saint Rémy sur Orne, le fer s'invite.

Concasseurs, entrées de galeries, anciens postes d'aiguillages, rappelle la force industrielle du minerai de fer.

Vu du ciel, les vestiges prennent une autre dimension....

Quand le train ne cessait de passer..

Face à l'activité intense, la ligne Caen-Flers est mise à double voie au départ de la bifurcation en direction de Feuguerolles Saint André.

Un second pont de fer est ainsi mis en service en 1912.

Un projet est même prévu pour porter la double voie jusqu'à Flers.

Dans ce cadre, les rails seront déplacés sous le tunnel des gouttes.

La plateforme de la ligne ayant était réalisée pour cette éventualité et les ponts ayant tous le gabarie.

Le projet sera abandonné après la grande guerre.

Des arches  des principaux ponts sont d√©truites en 1944.

Dans la précipitation de la remise en état, ces arches ont été reconstruites pour certains ponts pour ne laisser passer qu'une voie unique, sans prendre la précaution d'habiller de pierre la partie détruite.

A la Basse Allemagne, le second pont de fer est abandonné depuis une quarantaine d'année.

Le premier pont datant de 1882, utilisé jusqu'en 1993, avait reçu les derniers travaux de peinture en septembre 1986.

C'est ce pont  qui sert de nos jours pour le passage de la voie verte de la ligne Caen-Flers.

Long de 51,30m, les appuis coté Louvigny et coté Fleury-sur-Orne reposent sur des rouleaux métalliques

permettant de compenser les différences de température.

La voie avait été équipée coté Fleury sur Orne d'un talon qui permettait aux rails d'être désolidarisés .

Le talon usé obligeait dans les derniers temps d'utilisation de limiter la vitesse des trains de marchandises.

Lors de la construction de la voie verte, les rails sont enlevés du pont, ne permettant plus d'observer ce talon de voie de chemin de fer.

Le second pont de fer resté dans l'état, rappelle l'époque de la seconde voie, quand le train ne cessait de passer.....

la machine à remonter le temps

La ligne  Caen-Flers est un mus√©e √† ciel ouvert.

A bicyclette, en vélorail, prenez le temps de prendre la machine à remonter le temps pour une correspondance pour Laval

Le projet grande vitesse à Laval

En cours de réalisation, le projet grande vitesse LGV permettant à Laval d'être reliée à Angers mais surtout de porter le temps de trajet entre Laval et Paris à 1h10, sera une réalité en 2017.

Si Laval à perdu comme Flers et Caen toutes correspondances par train avec ses petites lignes, elle prend une longueur d'avance sur le temps de parcours vers Paris.

La réouverture vers Mayenne, seconde ville du département ressort parfois des placards, au regard de l'amélioration du service en gare de Laval, le projet serait surement à étudier....

Laval, correspondance pour Mayenne ?

Portant de même Angers à 40mn de Laval, Caen est la grande oubliée.

Alors Caen-Laval, je passe par Paris, Le Mans avec correspondance ...au moins 4 heures de trajet, bref je prends la voiture.....j'y serai dans 2 heures, c'est plus simple !

voyage à petite vitesse

Loin de la LGV, la ligne Caen-Laval continue son petit bout de chemin.

Praticable en trois sites distincts en v√©lorail, elle offre le plaisir de voyager √† petite vitesse le long des vall√©es de l'Orne, du Noireau et au cŇďur de la Mayenne.

Le premier de ces rendez vous au départ de Caen est celui installé au pont du Coudray à une douzaine de minutes de la sortie de la ville.

Au bout de l'ancien quai de la gare de Mutrécy, un wagon jaune de la poste est stationné sur la voie principale, point d'accueil de l'association "les vélorails de la vallée de l'Orne".

Lieu de départ pour un voyage qui vous mène en premier lieu au viaduc de Pouquet tout en longeant la rivière.

Apr√®s le Val de Maizet, endroit paisible qui par le pass√© eu une activit√© industrielle importante et m√™me particuli√®re puisqu'il y √©tait fabriqu√© des wagons et locotracteurs, le passage √† niveau n¬į12 et la tranch√©e qui permet de s'affranchir de la boucle de la rivi√®re, se pr√©sente le viaduc Sainte Anne, lieu de rendez vous avec la For√™t de Grimbosq et la chapelle Sainte Anne.

Longeant la for√™t par une courbe, le passage √† niveau n¬į13, secteur des p√™cheurs, indique l'approche du terminus actuel au Pont de Brie √† la halte de Grimbosq (passage √† niveau n¬į15) est imminente.

Le PK 260 rappelle le point de retournement de votre vélorail pour le retour.

L'auberge du Pont de Brie située à coté de la halte de Grimbosq et l'auberge du Pont du Coudray située à cotée de la gare de Mutrécy sont d'excellents points d'accueil pour le voyageur de la voie verte de la ligne Caen-Flers.

En juillet et aout, un service de restauration rapide est aussi proposé en face du wagon postal de l'association.

Pour prendre votre billet, les départs sont à 10h30, 12h40, 14h50 et 17h00 tous les week-ends , le mercredi à 14h50 et tous les jours en juillet et aout.

L'activité est ouverte jusqu'à fin octobre.

Ballade pour 20 euros pour 2 heures de petite vitesse.

Le vélorail peut transporter 4 personnes, une excellente idée pour les familles !!!

Et pour bient√īt, il sera possible de rejoindre Thury-Harcourt lorsque les travaux sous le tunnel du Hom seront termin√©es.

N'oubliez pas de visiter à votre retour l'exposition dans le wagon postal mise en place par l'association, rappelant les faits historiques de la ligne et en particulier ceux du maquis. (entrée libre)

Situation du projet train touristique 2015

La r√©ouverture de Caen - Flers est √©valu√©e √† 44,5 M‚ā¨ avec d'abord une perspective touristique, peut-√™tre en lien avec une association, puis une seconde √©tape de r√©ouverture quotidienne. De m√™me, la desserte de Honfleur par la r√©ouverture de la section Glos-Montfort - Honfleur, √©valu√©e √† 80 M‚ā¨ d'euros, serait d'abord exploit√©e le week-end en basse saison et tous les jours en saison, afin de r√©duire l'afflux d'automobiles dans cette ville qui accueille chaque ann√©e plus de 3 millions de touristes.  L'objectif serait de placer Honfleur √† 1h50 de Paris par Serquigny et Glos-Montfort.
Le train touristique entre Pont  Erambourg et Caligny n'est plus actualit√©. L'association Acf de Pont Erambourg qui avait en charge sa mise en circulation continue son activit√© v√©lorails entre Pont Erambourg et le Tunnel des Gouttes sous la d√©nomination les v√©lorails des collines normande.

Elle n'exploite plus la section entre Le Pont du Coudray et la halte de Grimbosq reprise par une nouvelle association, les vélorails de la vallée de l'Orne dont les adhérents émanent de l'Acf.

L'association des vélorails de la vallée de l'Orne doit étendre la section de voie utilisée pour le vélorail à Thury-Harcourt et souhaiterait exploiter une draisine pour quelques parcours identifiés.

La voie est toutefois en moins bonne état sur cette portion de la ligne que sur celle qui devait recevoir le train touristique expérimental entre Pont Erambourg et Caligny équipée de traverses béton.

Une reprise de la ligne par la SNCF est aujourd'hui utopique.

La situation économique de la SNCF fait porter sur les régions le transport ferroviaire TER.

Les trains intercités corail sur Caen-Tours sont en sursis, et ceux sur Cherbourg pourraient voir leur nombre décroitre.

L'avenir du chemin de fer hors lignes TGV devient de plus en plus incertain sans l'intervention et l'aide financière des régions.

La Basse Normandie ne fait exception à la règle, ne possédant d'ailleurs aucune ligne LGV permettant le service des TGV à leur vitesse de croisière.

 

Dans ce cas, il sera temps de regarder si le retour du train sur la ligne Caen-Flers restera une réalité dans le plan rail dévoilé par la région Basse Normandie.

D'ici là, il peut se passer beaucoup de choses....


Rendez-vous en 2020 ?

Usinor

Les actes n'engagent que ceux qui croient dans les paroles.....Usinor, publicité devant l'ancien site SMN en 1994.

L'indécence n'a pas de limite lorsque l'image est en jeu.

Le déclin de l'industrie Française, chronique d'un montage pour une fermeture annoncée n'est que la résultante d'un système dont nous connaissons aujourd'hui les effets.

La forteresse industrielle du fer disparait progressivement, laissant place à l'intox publicitaire.

Du pass√© faisons table rase, c'est bien ce que l'on nous propose.....oubliant que notre richesse est notre histoire, celle construite par nos parents .... une histoire comme celle de la ligne Caen-Flers dont effort de r√©alisation √† pris plusieurs ann√©es au cŇďur 19eme si√®cle.

Histoire que nous aborderons dans le 6eme opus.

Le long de la Mayenne

Le vélorail de Saint Loup du Gast fête cette année ses 20 ans.

En 1995, le maire Fernand Thuault et son équipe ont mené une réflexion pour la mise en valeur de la voie ferrée, inexploitée depuis presque vingt ans. Elle a été construite dans les années 1870, au temps des locomotives à vapeur, pour relier Laval à Caen. Un viaduc a été érigé en 1873, afin d'enjamber la rivière la Mayenne.

Prenant exemple sur ce qui se faisait ailleurs, les élus ont réfléchi à la création d'un vélorail sur la portion reliant la commune à Ambrières.L'investissement représentait 140 000 francs de l'époque. Le viaduc, composé de quatre arches, haut de 20 mètres et long de 75 mètres, est aujourd'hui emprunté par le parcours des vélorails.

Dès la première année, 5 000 entrées ont été enregistrées. Il a fallu défricher la voie ferrée, puis mettre en sécurité le viaduc de la Rosserie, rehausser les garde-corps. Des cyclos draisines ont été achetés et de petits chalets en bois ont été installés pour y créer une régie municipale.

Environ 7 000 touristes sont accueillis, chaque ann√©e, sur le site, o√Ļ ils peuvent emprunter un parcours √† th√®me sur la faune et la flore, de trois kilom√®tres aller-retour.

L'histoire de la ligne en 6 chapitres

Caen-Flers chapitre 1 : www.voievertedelalignecaen.sitew.fr

Caen-Flers chapitre 2 : www.thuryharcourt.sitew.fr

Caen-Flers chapitre 3 : www.berjou.sitew.fr

Caen-Flers chapitre 4 : www.voie-verte-de-la-ligne.sitew.fr

Caen-Flers chapitre 5 : www.lignecaenflers.sitew.fr

Caen-Flers chapitre 6 : www.voievertedelalignecaen.sitew.org

Pour écrire

railsuissenormande@gmail.com